A D T France Togo

Depuis 2007 - le dispensaire de Wogba

Dispensaire

Wogba est situé dans la région Maritime, dans la préfecture de Vo. 

Par une route de terre rouge, vous rejoignez Togoville à 7 kilomètres,  Vogan à 6 kilomètres et à une dizaine de kilomètres pour Sévagan. 

Wogba est un village d'environ 9 000 personnes.

Dans la semaine du 15 aout, la fête traditionnelle Elizan a lieu. C'est une fête de retrouvailles des personnes originaires de Wogba, mélange de danses et de chants, entrecoupés de discours de dignitaires. 

Pour nous, Wogba est avant tout un dispensaire

La salle d'attente

Salle attente 1

Une petite salle d'attente à l'entrée principale du dispensaire, où les mamans patientent avec les enfants de tous âges. 

Ce jour là, c'était une journée vaccination pour les plus petits. 

Elles ne sont pas en habit traditionnel pour cette journée spéciale pour leurs enfants, c'est la tenue de tous les jours, même dans les champs ou en visite au dispensaire.

Salle attente 2

La pharmacie

Pharmacie 1

Pharmacie 2

Pharmacie 3

Bien que les soins soient gratuits pour les moins riches ou certains actes, les visites et surtout la distribution de médicaments sont facturées. Cet argent sert à renouveler le stock de produits.

A l'origine, ADV Togo a payé un stock de médicaments, jamais d'argent directement. Par la suite, nous avons renouvelé des produits en venant rendre visite avec un nouveau stock pour augmenter le précédent. Tout est consigné sur des registres d'entrée et de sortie des produits pour un inventaire permanent, il n'est pas question de manquer de produits par oubli, il est tellement facile d'en manquer par pénurie.

Bien que les médicaments (sous contrôle de soignants togolais) et de petits matériels soit une obligation pour continuer d'exercer, le dispensaire de Wogba est aussi une destination de cahiers, stylos et autres fournitures scolaires, car ce n'est pas avec de l'informatique que l'on gère les stocks. 

Registre

La literie

Lit 1

Literie

Oreillers ou matelats partiels ?
indéterminable mais très sale car aucun moyen de les laver

Lit 2

L'installation

Plafond 2

Plafond 1

Evier

En 2011, lors de mon premier passage, tout était délabré. Le toit en mauvais état avait laissé passer l'eau des orages de la saison des pluies. Les lits, les plafonds, le matériel n'ont pas supporté ces intempéries, il a fallut protéger le petit matériel et les produits de soins et médicaments, mais pour le reste, les dégats ont été considérables. 

Nous avons négocié avec les personnes du village, les professeurs, les artisants, les agriculteurs... et le chef pour entammer des travaux de rénovation. Il n'était plus question que nous fournissions des produits ou du matériel tant que les réparations n'étaient pas faites. 

Nous étions prêts à financer le matériel, mais il nous fallait les bras avec les habitants bénévoles, nous acceptions de payer un artisan couvreur pour le suivi du chantier. Ce n'est pas facile de réunir toutes les personnalités et surtout tous les métiers sur un seul chantier. Il fallait que chacun abandonne son activité pour la rénovation. Par exemple, les agriculteurs devaient retourner les champs pour préparer les semis. C'est la météo qui commande !

Après beaucoup de négociations (de palabres sous un arbre), nous sommes arrivés à tomber d'accord. Il a fallut un mois pour tout réunir, mais 4 jours pour tout faire.

En 2013, nous avons envoyé un container pour Wogba et en particulier pour le dispensaire. Il contenait les lits, des matelas, du matériel d'auscultation, de soins...

Reunion

Les palabres se font dans la cour du dispensaire où tout le monde à la parole, quelle qu'en soit son "rang", dans la hiérarchie du village.

A la table, je suis entouré de Kodjo à ma gauche et Ablam, qui est "l'assistant" local de Kodjo. Il habite dans la région et c'est donc plus simple pour voir l'avancée des chantiers. 

A gauche de Kodjo le représentant du chef et le chef de dos avec son "chapeau" sur la tête. 

 

Sodabi

Visiblement, ma tête fait rire, je voudrais vous y voir, un alcool à plus de 60° cul sec !

Après une telle discussion, il faut sceller le pacte. 

Comme en France, une bonne poignée de mains, suivie d'un verre d'alcool du coin. Ici c'est du Sodabi, un alcool local, destillé à partir de vin de palme par le système d'alambique.

A droite, mon sauveur... en effet, pendant cette réunion, il s'est levé et il est venu me mettre une grande claque derrière l'épaule, drôle de coutume que nous pourrions nous dire !

De loin il avait vu une mouche tsé-tsé. Nous la connaissons comme vecteur de la maladie du sommeil, mais en réalité, sa piqure peut-être mortelle. Son nom en Tswana veut dire la "mouche qui tue le bétail". 

Ami

 

Maison soignants 1

Dans ce village, dans ce dispensaire, c'est aussi une maison pour les 2 soignants qui a été réalisée.

Une entrée commune, mais de quoi vivre isolément dans un appartement qui permet de rester à coté du dispensaire. Les salaires ne permettent pas de faire vivre toute une famille, s'il faut en plus avoir un appartement à sa charge. 

A gauche du bâtiment du dispensaire sur la même esplanade, les villageois peuvent faire appel à eux en cas d'urgence. 

Ces 2 soignants, un infirmier et une sage-femme, sont toujours disponibles, ils se relaient pour aller voir leur famille, mais il y a toujours une présence. 

Accoucher

 


J'aurai bien fait un petit jeu en vous demandant ce qu'est cette table ?

Ce serait un jeu, si ça avait été drôle, car je pense que pour plus d'une ça n'a pas été un moment de plaisir, surtout dans ces conditions. 

C'est une table d'accouchement, c'est presque du luxe, car il n'y a pas de risque de chute, c'est stable et ça peut être nettoyé et désinfecté. Les soignants prennent un grand soin à cela. 

Peut-être aurons nous assez de financement pour participer à un achat comme celui-ci :

Table d accouchement

Situez Wogba sur une carte...

Date de dernière mise à jour : 26/03/2018

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !