A D T France Togo

Mars 2008 - formations

2 formateurs = 2 formations et plus

Mars 2008, après plusieurs mois de préparation, nous sommes partis le 15 pour 2 semaines de cours (et de visite).

Deux groupes de personnes nous attendaient. Un groupe d'infirmiers, de médecin et des assistantes médicales pour passer la formation de formateurs des premiers secours. L'autre groupe, composé de médecins, pour des compléments de formation sur la médecine du travail, les auscultations, les recherches des risques et causes... 

Yves DOPSENT, médecin du travail et Alain GILARDI, formateur de formateurs se sont lancé dans cette aventure, co-organisé par le Docteur Koffi KARA-PEKETI de Lomé, médecin du travail.

Pourquoi aventure, car les relations avec les stagiaires ont été ce qu'il y a de mieux, c'est surtout qu'il faut faire beaucoup avec presque rien, car nous voulions des formations telles qu'elles sont attendues dans nos activités de tous les jours. Aventure aussi, car donner des cours par une température allant jusqu'à 49° C au soleil, ce n'est pas dans nos habitudes. 

Ce n'était pas une première pour le Yves qui était déjà venu par 2 fois donner des cours à ses confrères. 

Nous ne sommes pas venus les mains vide. En effet, dans nos valises, nos avions 120 kg de vaccins. Nous n’étions pas seuls, Louisette, l’épouse d’Yves et Joselyne, l’épouse de Koffi, étaient de la partie avec nous, ce qui nous a permis d'avoir une plus grosse quantité de bagage en soute, mais de limiter nos affaires personnels, d'autant que nous avions des mannequins, DSA d'entraînement...

Distribution de vaccins

Reception gilardi

Arrivée des cartons

Koffi, avait préparé notre arrivée avec les autorités pour que nous passions facilement la douane avec nos vaccins, nos valises ont néanmoins étaient regardées comme dans tous les aéroports.

Des voitures nous attendaient sur place. Ce qui nous a permis d’acheminer les vaccins rapidement dans un centre hospitalier pour préserver le froid, nous avions peur que les pains de glace ne résistent pas à la chaleur ambiante, malgré l’isolation thermique dans les cartons.

Dès, avoir déposé les cartons, nous avons effectué un tri pour faciliter la répartition entre les différents centres de vaccination. Bien que la quantité me semble importante (pour moi novice), ce n’est rien par rapport aux besoins, c’est pour cela que nous nous sommes appuyé sur des centre existant, connu par Koffi, pour réaliser les vaccinations (gratuites) pour les plus jeunes.

Vaccins gilardi

 

Salle froide gilardi

La chambre froide pour la préservation des vaccins

Tri gilardi

Premier tri à destination des centres de vaccination

Interieur de carton gilardi

Ouverture d'un carton

La formation des futurs formateurs

Presentation

Prise decontact avec les stagiaires et avec le matériel

Une formation de prompt secours pour des personnels médicaux, médecins, infirmiers et assistantes médicales (fonction proche de l'infirmier). 

Le but, en plus d'une formation à la française traditionnelle de style PSC 1 ou SST, est de parler des risques liés à l'environnement africain, serpents, scorpions, soleil... et comment intervenir lorsque l’on n’a rien, pas même de secours organisés à moins de plusieurs heures de route.

Bien sûr, nous allons parler de désobstructions, d'hémorragies, de perte de connaissance, d'attente traumatiques avec les brûlures, plaies. Nous parlerons des malaises, mais aussi des maladies, des arrêts cardio-respiratoires, mais en précisant le peu de change d'une prise en charge médicale et des risques d'une ranimation respiratoire sans matériel avec le nombre de maladies aéroportées...

De remettons à l'ordre du jour des enseignements passés en France, comme les attelles de fortune, car attendre tranquillement les secours, ce n'est pas réalisable, et lorsque qu'un véhicule arrive pour prendre en charge une victime, il n'y aura pas de matériel dans la plupart des cas (dans les villages) et ce véhicule peut être une "mobylette".

Mais c’est une formation de formateurs, ils devront transmettre un message correct avec les bons gestes à leurs futures stagiaires. Nous passerons donc 8 jours à réaliser des cours après avoir acquis des notions de pédagogie.

Il a fallu d’abord apprendre, pour le formateur de formateurs, les us et coutumes de la formation togolaise, pour ensuite travailler avec les futurs formateurs. Comme par exemple, quelles sont les règles relationnelles entre les stagiaires et les formateurs, mais aussi entre eux.

Stagiaires1

Un groupe de stagiaires...

Stagiaires2

... le second groupe

Cours2

Comment expliquer ce qu'est une position latérale de sécurité et à quoi cela sert, lorsque l'on fait des cours dans des villages sans électricité et donc sans matériel

Pls

Démontrer des gestes !

Cours3

Faire un cours sans vidéo, sans support, c'est une expérience difficle à passer !

Cours 1

Les pieds nus, c'est naturel au Togo, même lorsque l'on donne des cours

Complément de formation en médecine du travail

Medecin travail 2

 

Medecin travail 1

Pendant que les formateurs travaillez dans un bâtiment, dans le bâtiment d’en face, ce sont des médecins du travail ou des responsables d’entreprises qui buche sur les risques liés à l’entreprise,  l'évaluation des risques :

  • 12 représentants d’entreprises (médecins, assistants, DRH, membres CHS…
  • 12 élèves Inspecteurs du travail

2 jours de théorie :

  • les grands risques
  • la fiche d’évaluation

2 jours sur le terrain en binôme :

  • évaluation d’un secteur de l’entreprise.

1 journée :

  • évaluation par les formateurs sur le terrain et synthèse avec élaboration des Fiches de poste et du Document Unique de sécurité.

Date de dernière mise à jour : 17/02/2018

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !