A D T France Togo

L'association coté santé

Un constat...

Le TOGO en quelques chiffres :

  • 56 000 km² - 5 régions – 39 Préfectures
  • 7 millions d’habitants – 60% de moins de 25 ans, 42% de moins de 15 ans
  • 6 grands groupes ethniques
  • 3 religions principales. 
  • Espérance de vie : 61 ans
  • PIB par habitant 691 $ (France 56 000)
  • Taux de pauvreté : 55% (en baisse régulière)
  • 7 habitants/10 sont alphabétisés.

La Santé

  • 1 médecin pour 18 000 habitants (400 pour le pays, avec de grandes disparités)
  • 1 infirmier pour 5 000 habitants
  • 1 sage-femme pour 10 000 habitants
  • 80% des personnels de santé sont en ville… 72% de la population est rurale
  • Les taux de mortalité maternelle (400/100 000 naissances) et infantile (49/1 000 naissances) restent élevés
  • La prévalence du VIH Sida est à 2,5% dans la population 15-49 ans
  • En 20 ans tous ces taux se sont améliorés, sans atteindre cependant les objectifs fixés.

La genèse du partenariat...

Une rencontre !

  • Dr Yves Dopsent, de la Société de Médecine et de Santé au Travail de l’Ouest
  • Dr Jean Charles Harrigan, de la Société de Médecine et de Santé au Travail de l’Ouest
  • Dr Koffi Kara Péketi, directeur du Service National de Médecine du Travail du Togo

Une idée !

Par l’intermédiaire du Groupe « échanges » de la Société, organiser un voyage de découverte des entreprises du Togo et de l’approche de la santé au travail par le Dr Koffi Kara PEKETI, seul médecin qualifié en médecine du travail pour son pays à cette époque.

Au cours des années...

Journee mtft lome 1

Séance de communications
des 1ère journées de Santé au travail

1999

Les 1ères Journées FRANCO –TOGOLAISES de Médecine du travail à la faculté de Médecine de Lomé et la suite...

Pérenniser l’idée de partenariat :

Création d’une association française l’Association Franco - Togolaise de Médecine du Travail (AFTMT) et d’une association sœur au Togo l’Association pour la Promotion de la Santé des Travailleurs du Togo (APROSAT).

Leurs objectifs :

  • Aide matérielle aux associations et institutions intervenant dans le domaine de la santé au travail.
  • Assistance technique (études, ergonomie, …)
  • Formation des cadres et infirmiers aux spécificités de la santé au travail.
  • Aide à la publication de travaux scientifiques.

2000

Une journée d’échange à lieu à Lomé sur le thème : « le monde du travail ».

Les premières formations sur l’approche ergonomique des conditions de travail la pathologie professionnelle.
Seront présents à ces formations, 18 assistants médicaux et 6 médecins.

2001

Nouvelles formations à Lomé sur différents thèmes :

  • Œil et vision
  • Éclairagisme
  • Poussières, gaz, fumées

Avec mise en place de formations qualifiantes par l’intermédiaire du Docteur Koffi Kara PEKETI, de formations qualifiantes.
Soit 10 médecins et 20 assistants formés

Une journée conférence avec les professionnels du travail sur la médicine du travail et en particulier : l’informatique et conditions de travail.
Avec 25 représentants d’entreprises (cadres, techniciens, membres de CHS…)

Et un pratique une évaluation des risques et propositions de corrections dans de nombreuses entreprises.

 

Sante routier

Le service inter entreprises de la gare routière

Vehicule sante

L’unité mobile de Santé au travail

Journee 2 mtft lome

Séance inaugurale des 2èmes journées de Santé au travail

SecourismeRecyclage des moniteurs togolais

2002

Des rencontres avec le patronat et les partenaires sociaux sont réalisées pour l'organisation de la santé au travail au Togo suite à une enquête nationale, qui avait déterminé le manque de suivi médical et la nécessité d’agir dans le sens du développement.

Une organisation de journées de rencontre sur le thème de la « Société » réalisées au Mans avec la participation d’un médecin et de deux assistants en santé qui avaient été conviés tout spécialement pour amplifier nos actions au Togo.  

Envoi d’un container de matériel pour aménager l’APROSAT : équipement de métrologie, mobilier, centre de documentation… Nous ne pouvions pas expliquer aux personnels de santé comment se servir d’équipement qu’ils n’avaient pas.  

2003

Réalisation d’un 1er colloque sur le thème du SIDA et du TRAVAIL. Bien que ce thème soit abordé dans de nombreux lieux au Togo par des ONG ou le Gouvernement, il nous a semblé important de faire le lien pour l’organisation des visites de contrôle.

Le nombre de médecins d’entreprises est faible (moins de 10) idem pour les infirmiers (moins de 60) … d’où l’idée de former des SECOURISTES du TRAVAIL relais santé dans les entreprises. Ce qui nous amena à réaliser une 1ère formation de formateurs de Premiers secours en milieu de travail (8 moniteurs). Ce n’était pas à nous de former les secouristes, mais plutôt les formateurs pour démultiplier le nombre de secouristes sur le terrain.

Pour aller au sein même des entreprises, il faut des moyens, d’où l’envoi de 2 camions de médecine du travail permettant des visites itinérantes. Mais également par les ouvertures d’un centre médical de la gare routière permettant de toucher les camionneurs et d’un centre itinérant de la mine de phosphate.

2004

Accueil d’une infirmière en France pour un stage longue durée en médecine du travail.

2èmes Journées FRANCO-TOGOLAISES de médecine du travail :

10 entreprises formées et suivies présentent leurs actions en santé au travail et organisation de visites de grandes entreprises togolaises pour voir ce qu’il se fait et ce qui peut être amélioré.

Lancement d’une campagne sur les risques dans les garages et les menuiseries. Ce qui nous permet de toucher 468 entreprises.

2006

Pour aller plus loin dans la formation des secouristes en entreprises, mise en place d’une formation de 3 formateurs de formateurs de secourisme pour un transfert de compétences et une démultiplication du secours. Le Togo devient autonome pour former ses propres moniteurs. (plus d'info sur la page de présentation du secourisme).

Les moniteurs togolais forment plus de 200 secouristes, dans les entreprises, le personnel de santé et tous les étudiants en médecine de 6ème année.

Du côté de l’APROSAT, le bilan 2005 est très positif :

  •   600 visites médicales d’aptitude
  •   800 vaccinations
  •   20 métrologies d’ambiance en entreprises

2008

Formation à l’EVALUATION des RISQUES dans le monde du travail avec :

  • 12 représentants d’entreprises (médecins, assistants, DRH, membres CHS…)
  • 12 élèves Inspecteurs du travail

Cette formation aura lieu sur 4 jours dont 2 journées de théorie :

  • Les grands risques
  • La fiche d’évaluation

Et 2 journées sur le terrain en binôme avec comme thème, l'évaluation d’un secteur de l’entreprise.

Et pour terminer 1 journée de retour d’expérience avec l’évaluation par les formateurs sur le terrain et synthèse avec élaboration des fiches de poste et du Document Unique de Sécurité.

Plus d'informations sur notre voyage de l'année 2008

 

Laboratoire d analyse

Le laboratoire d’analyses médicales de l’APROSAT

Risque routier

Colloque les "RISQUES ROUTIER"

 

Milieu agricole

Intervention « conditions de travail »  en milieu agricole

Danger1

Évaluation des risques dans l’entreprise

2009

La reconnaissance de nos actions et des compétences transférées évolue :

Par la communication de nos actions par le Dr Klousseh (directeur de l’Aprosat) aux Journées Santé Travail en République du Congo.

Par la communication de nos actions par Sylvie Pandao (Formatrice de formateurs) aux Journées mondiales Santé Travail au CAP, c’est elle qui était venue en stage en France.

Et par l’organisation de nouvelles Journées Nationales Santé Travail du Togo, avec pour thème : la santé mentale et l’entreprise.

2010

Mise en place d’une formation qualifiante à la métrologie (température, bruit, hygrométrie) et à l’utilisation des appareils de dépistage (vision, audition).
A noter que l’ensemble des matériels a été donné par des associations de Médecine du travail de la région Bretagne/Pays de la Loire et des fabricants partenaires.

Comme toujours, cette formation a été suivie par la visite de nombreuses entreprises en partenariat avec les Comités Hygiène Sécurité (CHS) pour évaluer les conditions de travail et proposer des améliorations. Ceci permettant de mettre en pratique les nouvelles connaissances des stagiaires. 

2013 – 2014

Le Docteur Kofi Kara PEKETI nous a permis de mettre en place sur toutes les régions de centre de soins, permettant de développer l’accueil pour la Médecine du Travail. C’est l’occasion de réaliser des formations avec l’ensemble des collaborateurs des services de médecine du travail, collaborateurs mis en place par l’Aprosat, dans l’ensemble des centres de soins Togo.

C’est également l’occasion de visiter un ensemble d’entreprises sur tout le territoire.

Des réunions d’échanges avec tous les médecins togolais qualifiés en santé au travail, ont permis de répondre aux nombreuses questions sur la Médecines du Travail et sur le suivi de la santé des travailleurs.

2017

Depuis cette année, une extension du partenariat au corps des Sapeurs-Pompiers du Togo – maillon essentiel des premiers secours à personne. Une première approche avait été faites en 2012 avec la caserne des Sapeurs-Pompiers de Lomé. Ce qui a permis un nouveau contact pour aboutir à un partenariat plus important depuis quelques mois (2016 - 2017). Le Docteur Hamza Dolès SAMA ayant une approche très proche de la nôtre (voir identique) a permis de développer ses relations très prometteuses. 

2017, c'est aussi la création de la SOCIETE TOGOLAISE de MEDECINE du TRAVAIL, société savante rassemblant les 18 médecins qualifiés en santé au travail (spécialité validée au Bénin, au Sénégal ou en Côte d’Ivoire, où elle est enseignée dans les facultés de médecine) avec pour but d’harmoniser les pratiques, de réaliser des études scientifiques, d’aider au développement de la médecine du travail.

Tous les médecins ont été équipés de matériel de métrologie et de dépistage. Les collaborateurs ont été formés et équipés pour la réalisation des épreuves fonctionnelles respiratoires.

 

Theorie1

Acquisition des connaissances théoriques

 

Reunion sante au travail

La prise en compte de la santé au travail …
réunion de concertation avec le CHS de la Société SE2M​

 

Reunion port autonome lome

Visite de CHS au port autonome de Lomé​

2017 est la 18ème année de partenariat… la médecine du travail est une réalité pour de nombreuses entreprises ; son extension au secteur du travail informel est un enjeu santé/sécurité pour demain, pour que la phrase : « travailler pour gagner sa vie… pas pour la perdre ! », prenne tout son sens pour l’ensemble des travailleurs togolais.

Date de dernière mise à jour : 03/03/2018

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !